N° 13408

Le Tapis de Qom est un type de tapis produit en Iran dans la région de Qom. Les premiers métiers apparaissent en 1930, à l’initiative de marchands de Kashan. Malgré leur fabrication récente, ils se sont imposés par la perfection de leur technique et la variété de leurs dessins.

Description

  • Tapis oriental
  • Ghom
  • n° 13408
  • Contemporain (0 à 20 ans)
  • Hauteur : 200 cm
  • Largeur : 140 cm
  • Laine & Soie
  • Fait main

À quelque 150 kilomètres au sud de Téhéran, près d’un fleuve asséché, se trouve la ville de Ghom (ou Qom). Il s’agit de la deuxième ville sainte d’Iran et d’un centre théologique majeur avec un très grand nombre de séminaires de formation des religieux. La sœur du huitième imam y est enterrée dans un splendide mausolée. À Ghom, la fabrication des tapis a commencé au début du XXe siècle. Les tapis de Ghom se distinguent par leur exécution fine et leur velours en laine ou en soie. Ils sont souvent noués serrés, avec le nœud persan, et ont des motifs variés empruntés de diverses provenances iraniennes. Il arrive que certains détails du motif soient réalisés en soie. C’est aussi courant avec les tapis entièrement en soie, que l’on appelle Ghom-Soie. Les décors de jardins, les médaillons ou les motifs figuratifs aux dessins d’animaux et de plantes sont courants. De nos jours, on fabrique aussi dans d’autres localités des tapis vendus sous le nom de Thom. Les tapis sont également commercialisés sous les appellations Ghoum , Ghome , Gom , Qum , Kum et Qom .

 

Informations complémentaires

Epoque

contemporain (0à20 ans)

Lieu

Ghom

Matière

Laine et Soie

Taille

< 12m²

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “N° 13408”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.